Fela Kuti, druže stari

Fela Kuti, oh mon vieux pote, Mon frère noiraud et non-aligné, Te rappelles-tu ces jours-là où Nous buvions du vin rouge Dans la taverne des non-alignés Nous buvions du vin rouge Chaque nuit Nous buvions du vin rouge Chaque nuit Et parlions de la possibilité de dépasser la politique de la position de puissance, Et regarde-nous maintenant! TITO, NEHRU, NASER (4x) Et regarde-nous maintenant! À cette époque-là notre passeport coûtait 100 milles marks au marché noir, Avec joie on faisait passer des disques en contrebande dans les nids de mitrailleuse Malignement posés sur les tours du mur de Berlin, On achetait au noir des vêtements qu’on revendait après selon le taux de change officiel, On se moquait des Tchèques qui vendaient des fers à repasser, Bouilloires électriques, matelas, tentes sur les plages. On se moquait des Russes qui ne cessaient de traîner Des samovars, poupées russes, Zorki 4, projecteurs diapos, On claquait de l’argent gagné par la contrebande dans les Hautes Tatras, On achetait au rabais des jeans à Trieste Et gagnait les salaires des médecins en les revendant à Moscou. On charmait tous, On charmait les divas du conservatoire Pour des bas nylon et chewing-gums, Et regarde-nous maintenant! Pour des bas nylon et chewing-gums, Et regarde-nous maintenant! Et regarde-nous maintenant! Nous pouvons même pas aller en Bulgarie Et regarde-nous maintenant! Nous pouvons même pas aller en Roumanie Et regarde-nous maintenant! Nous pouvons même pas aller en Hongrie Et regarde-nous maintenant! Et regarde-nous maintenant!

Ivana Dragićević